La descente du paradis!AUYDES_149

Un voyage hors du commun, unique! Une occasion incroyable de prendre part à une aventure que très peu d’humains ont eu la chance de vivre. Face aux vents sera la première compagnie étrangère à offrir ce circuit. Premier voyage de Face aux vents et déjà une expérience qui sort de l’ordinaire! Un voyage à la hauteur des aspirations de l’organisme : original, professionnel et osé! Cette aventure est créée pour faire découvrir et explorer, mais aussi pour favoriser le dépassement de soi.

Alors que la majorité des voyageurs qui se rendent au Vénézuela vont sur le mont Roraima, nous nous engagerons sur l’Auyantepuy. Pourquoi? L’Auyantepuy est plus isolé, plus difficile d’accès et plus fascinant pour les aventureux. De plus, les quelques personnes qui vont sur ce tepuy se rendent rarement jusqu’à Salto Angel, une chute spectaculaire qui a inspiré les productions Disney-Pixar ; en effet, dans le film d’animation UP, sorti en 2009, les personnages rêvent d’aller jusqu’aux chutes du Paradis.

L’Auyantepuy
Au cours du voyage, nous découvrirons des paysages impressionnants tout à fait uniques : les tepuys. Ces montagnes ont une forme très particulière : le sommet, relativement grand et plat, ressemble à une immense table dont les bords sont constitués de hautes parois verticales. Le plus grand tepuy de la région, l’Auyantepuy, avec son plateau de 700 km2, culmine à 2410 mètres d’altitude. Il fait partie du parc national de Cainama, déclaré patrimoine mondial de l’UNESCO en 1994. Il est surtout connu pour être la source de Salto Angel, la plus haute chute du monde. De plus, comme les autres tepuys, ce plateau surélevé et isolé cache une foule de plantes indigènes qui restent encore à découvrir.

Salto Angel
Aussi appelée Kerepakupai Vena par les peuples amérindiens locaux, Salto Angel est la plus haute chute du monde avec ses 980 m de hauteur. Bien connue des amérindiens de la région, sa « découverte » officielle reste toujours un vif sujet de discussion.

Que de beauté à apprivoiser! Quelle occasion unique à saisir!

Une idée de l’itinéraire…

La descente du Paradis

JOUR 1 – 14 janvier : Montréal – Caracas
À l’arrivée à l’aéroport de Caracas, nous nous rendrons à un hôtel situé à proximité. Compte tenu du caractère mouvementé de Caracas, nous préférons écourter le plus possible le séjour dans la capitale du Vénézuela.
Nuit à l’hôtel

JOUR 2 – 15 janvier : Caracas – Ciudad Bolivar – Uruyen
C’est le début de l’expédition. Nous volerons vers Ciudad Bolivar puis prendrons un petit avion jusqu’au village de Uruyen.
Nuit dans un refuge, chambre avec salle de bain privée (gros luxe !)

JOUR 3 – 16 janvier : Uruyen – Guayaraca
Au petit matin, nous irons visiter un canyon pendant que l’équipe de porteurs terminera la préparation du matériel pour l’expédition. En après-midi, une marche dans la savane nous mènera au campement de Guayaraca.
Marche : 2 heures
Nuit en tente

JOUR 4 – 17 janvier : Guayaraca – El Peñon
La montée se fera de plus en plus sentir durant cette deuxième journée de marche. Nous rejoindrons le campement El Peñon juste en bas de la paroi sud de l’Auyantepuy. Nous dormirons sous un gros rocher qui nous servira de refuge naturel. Un campement hors du commun !
Marche : de 4 à 5 heures
Nuit en tente

JOUR 5 – 18 janvier : El Peñon – El Oso
Nous marcherons jusqu’au premier plateau sommital de l’Auyantepuy à travers de gros blocs de pierre et une végétation exotique. La montée est abrupte, mais pour faciliter la progression, quelques sections sont équipées de cordes fixes sur de très courtes distances d’environ 4 ou 5 mètres. Nous passerons la nuit au camp El Oso (l’Ours), près de la rivière Naranja sur les hauts plateaux de l’Auyantepuy.
Marche : 7 heures
Nuit en tente

JOUR 6 – 19 janvier : El Oso – Dragon
Nous marcherons à travers ce premier plateau sommital du tepuy dans un paysage spectaculaire et unique composé de crevasses, de canyons, de rivières, de blocs de pierre, de vallées, etc. Nous monterons le campement sur le rivage de la rivière Churun.
Marche : 4 heures
Nuit en tente

JOUR 7 – 20 janvier : Journée découverte à Dragon
Une journée complète d’exploration de la zone qui entoure le campement et la rivière Churun. Nous en profiterons pour observer les curiosités de cette rivière qui disparaît sur quelques centaines de mètres sous son lit avant de réapparaître. La baignade sera évidemment au programme.
Marche : durée variable
Nuit en tente

JOUR 8 – 21 janvier : Dragon – Pluviometro
En route pour le deuxième plateau sommital, nous passerons par the maze et rice fields avant d’arriver au campement Pluviometro.
Marche : de 7 à 8 heures
Nuit en tente

JOUR 9 – 22 janvier : Pluviometro – Edge
Parcours assez simple. Nous marcherons jusqu’à la limite du tepuy, le Edge, tout près de la rive de la rivière Kerepacupai, d’où, à quelques mètres, origine la plus haute chute du monde, Salto Angel. Petit moment de détente sur les bords du Edge, mais surtout grande sensation et émotion immense face à la nature grandiose. Photos spectaculaires en vue… Papillons au ventre, nous dormirons en pensant à la descente si particulière qui nous attend.
Marche : de 7 à 8 heures
Nuit en tente

JOUR 10 – 23 janvier : Journée de préparation au grand défi !
Marche : variable
Nuit en tente

JOUR 11 – 24 janvier : Descente du Salto Angel – Camp intermédiaire de Portaviones
Aux premières lueurs du jour, nous nous activerons pour débuter la descente du mur géant. Durant la journée, nous ferons de très longs rappels le long du Salto Angel. Nous profiterons des plus belles vues sur la chute et sur la vallée de la rivière Churun. Tard en après-midi, nous arriverons au site de campement dans des grottes, à l’abri du vent et de la pluie. Oui vous avez bien lu…. Nous dormirons dans des grottes !
La descente se fait en style capsule avec un minimum d’équipement avec nous. Une fois la descente commencée, la seule porte de sortie est de continuer à descendre. Les porteurs ne descendront pas avec nous, une autre équipe viendra nous rejoindre sur le bord de la rivière Churun à la fin de notre descente le jour suivant.
Nourriture lyophilisée au menu du soir et coucher spectaculaire dans les grottes avec un filet à mouche juste au cas.

JOUR 12 – 25 janvier : Camp intermédiaire Portaviones – Isla Raton
Ce sera la descente finale jusqu’au bas du dernier mur en traversant des zones couvertes de végétation luxuriante, une vraie jungle ! Arrivés en bas, nous marcherons pour retrouver la rivière Churun où nous passerons la nuit. À quelques pas du campement, une vue classique et spectaculaire du Salto Angel.
Nuit dans des hamacs avec des filets anti-moustiques.

JOUR 13 – 26 janvier : Isla Raton – Iwanameru
À bord d’un curiara (bateau Churuatas traditionnel), nous commencerons la navigation sur la rivière Churun puis emprunterons la Carrao et l’Akanan jusqu’au village de Iwanameru.
Nuit dans des hamacs avec des filets anti-moustiques

JOUR 14 – 27 janvier : Iwanameru – Kamarata
Nous terminerons la navigation dans les curiaras sur la rivière Akanan. Ce sera la dernière soirée avec l’équipe de porteurs.
Nuit en refuge

JOUR 15 – 28 janvier : Kamarata – Puerto Ordaz- Caracas
Vol jusqu’à Puerto Ordaz avec connexion pour revenir à Caracas.

JOUR 16 – Caracas – Montréal

Valeur du don à Face aux vents: 2 500$

Coût pour la partie terrestre (gérée par Karavaniers): 4 800$

Valeur approximative du billet d’avion: 1 200$

Aider un aventurier à atteindre son objectif caritatif !

Marc-Antoine Charette

Alexandra Hart

Micheline Thibodeau

Roger Desjardin

Caroline Bell

Marc-Olivier Guinard

En attendant, voici quelques photos à faire rêver…

AUYAN_029AUYDES_149AUYDES_126AUYAN_040

AUYAN_088AUYAN_014AUYAN_111AUYAN_094AUYAN_059AUYAN_031AUYAN_061